Après la perte de 25 millions de données personnelles par le fisc anglais le mois dernier, il s’agit de la perte de plusieurs centaines de milliers de données par des centres de santé britanniques. Le ministère de la santé a reconnu que 9 centres ont fait état de défaillances dans leur système de sécurité, défaillances qui ont entrainé la perte des données. Entre autres, les coordonnées de 160 000 mineurs ont été égarées par des centres de Londres.


On ne sait pas encore si ces données personnelles sont entre de mauvaises mains mais cette nouvelle perte vient mettre en évidence les progrès à accomplir en matière de sécurité et de protection des données.

 

A l’heure de la dématérialisation des rapports, commerciaux, administratifs, financiers, certaines données sont très sensibles et doivent bénéficier d’une protection accrue. Je pense aux données bancaires, médicales ou comportementales. Il est fondamental de vérifier les règles applicables, de sécuriser l’accès aux fichiers et leurs transferts. Une perte massive de données personnelles peut avoir de très lourdes conséquences et causer un important préjudice d’image.   

Tag(s) : #Données Personnelles