Il y a quelques semaines, la CNIL et le Forum des droits sur l’Internet lançaient une grande consultation sur le thème vie privée et Internet. A cette occasion je vous délivrais un chiffre basée sur une étude du CRéDOC : le principal frein à la diffusion d’Internet auprès du grand public est pour 23% des français, l’insuffisance de protection des données personnelles.

 

La semaine dernière, la CNIL a communiqué de nouveaux chiffres, résultat d’un sondage réalisé par l’institut IPSOS :

-          Pour 61% des Français, l’existence de fichiers est perçue comme une atteinte à la vie privée.

-          50% des Français ont des craintes concernant l’utilisation des fichiers. Leur inquiétude porte autant sur les fichiers d’Etat que sur les fichiers privés.

-          71% des Français jugent que le niveau de protection de leur vie privée sur Internet est insuffisant. 37% le juge pas du tout satisfaisant.

 

Le contexte international récent n’est, il est vrai, pas très rassurant, je pense notamment à la multiplication des pertes et des fuites de données personnelles chez nos voisins britanniques. Pour ce qui est de la France, le cas ‘Edvige’ symbolise la communication maladroite de nos institutions qui feraient mieux de mettre en avant les actions de la CNIL et lui accorder d’avantages de moyens plutôt que d’inquiéter les Français avec le spectre du fichage.

Tag(s) : #Données Personnelles