Voilà deux mots un peu étranges que Word® s’obstine à me souligner en rouge comme incorrect sans pour autant me proposer autre chose. Petit cours de sémantique à destination de Word®.

Le cybersquatteur est celui qui dépose un nom de domaine correspondant à une marque antérieure et bénéficiant ainsi de la notoriété de la marque pour générer du trafic. On parle de cybersquatting. Ces cas sont de moins en moins fréquents, les marques notoires ayant déjà largement déposé des noms de domaines.


Le typosquatting est une technique proche qui consiste à déposer un nom de domaine correspondant ‘presque’ à une marque notoire. Par exemple on peut penser à des www.mike.com ou encore www.addidas.com. Même but : générer du trafic en bénéficiant des investissements des grandes marques pour se faire connaitre.

 

Ces pratiques sont bien entendues réprimées. Les fondements ? Contrefaçon, concurrence déloyale, parasitisme commercial, …

Tag(s) : #Net