Je vous parlais dans mon post précédent des producteurs de DVD qui incitaient parfois les utilisateurs constatant une contrefaçon à dénoncer le ‘pirate’ à l’ALPA (Association de Lutte contre la Piraterie Audiovisuelle). Dans la même ligne, je vais aujourd’hui vous parler de la création de PHAROS.

 

PHAROS, c’est la ‘Plate-forme d’harmonisation, d’analyse, de recoupement et d’orientation des signalements’. La création de cette plate-forme est autorisée par un arrêté du ministre de l’intérieur en date du 16 juin 2009, publié le 20 juin. Le système doit être mis en ouvre par le directeur général de la police nationale. Il se compose de deux éléments :

. Un site internet permettant aux utilisateurs et acteurs d’internet, et notamment aux internautes, fournisseurs d’accès et services de veille étatiques, de signaler à l’Office central de lutte contre la criminalité liée aux technologies de l’information et de la communication (TIC) des sites ou des contenus contraires aux lois et règlements diffusés sur internet.

. Un traitement automatisé de données mis en œuvre par l’Office central de lutte contre la criminalité liée aux TIC et destiné à traiter les signalements transmis par les utilisateurs et acteurs d’internet.

 

La CNIL (Commission nationale de l’informatique et des libertés) avait été saisie sur cette mise en place le 15 Octobre 2008.

 

PHAROS vise à rendre les internautes acteurs de la lutte contre les dérives d’internet. Et hop, un p’tit site pour dénoncer les cybers criminels…

 

Dans le même esprit je vous avais parlé il y a quelques mois de Signal Spam, association loi 1901 proche de la CNIL qui permet, via un site internet, de signaler la réception de spams.

Tag(s) : #Net