Vie privée et Données Personnelles, droit à l’image et droit d’auteur voici les domaines juridiques qui apparaissent comme les limites de Facebook et autres réseaux sociaux sur internet. Le succès de facebook cristallise l’attention, et notamment celle de la CNIL qui s’interroge sur le niveau de protection accordé aux 1,5 millions de Français qui ont déjà un profil sur le site.

Une adresse e-mail valide et quelques clics plus loin vous voici dans cette gigantesque communauté virtuelle où vous retrouvez votre famille, vos amis, collègues, où vous échangez vos contacts, coordonnées, photos, musiques, … Forcément Facebook s’en remet à l’auto régulation et à la responsabilisation quant au contenu. Par exemple avant de publier une photo dans votre album, on vous demande de checker une case de confirmation de disponibilité des droits de cette photo. Facebook joue ici la carte de l’hébergeur et rejette en partie la responsabilité quant au contenu sur l’utilisateur.

Coté vie privée, des options dans le module ‘Privacy’ permettent de limiter l’accès au profile… Le tout in English of course…

 

Là où le terrain est plus glissant, c’est sur les données personnelles, récoltées, conservées, traitées, réutilisées, notamment à des fins commerciales et Marketing. C’est ici qu’intervient la CNIL, en janvier dernier la commission est entrée en contact avec Facebook par l’intermédiaire d’un courrier demandant des précisions « sur les durées de conservations des :

*      données personnelles des membres de Facebook ;

*      adresses IP traitées ;

*      adresses de courrier électronique des personnes invitées par un membre.
       

De même, la Commission a souhaité avoir des informations sur la manière dont Facebook analyse les profils de ses membres afin de leur délivrer des publicités ciblées. Enfin, elle a souligné que les personnes concernées doivent être informées de la finalité des fichiers, des destinataires des données et de l’existence d’un droit d’accès et de rectification. »

Aujourd’hui encore, même si vous désactivez votre profil, Facebook conserve vos données. Chris Kelly le responsable ‘Vie Privée’ de Facebook s’est engagé à progresser sur ces questions et à apporté précisions et évolutions, notamment quant au respect du droit d’accès et de rectifications des données personnelles. A la décharde du site, il faut jongler avec des législations qui ne sont pas les mêmes partout, quand elles ne sont pas inexistantes, et la quasi absence de régulation internationale. Certes Facebook n’était pas obligé de monétiser sa base de données mais ceci étant fait et le succès de la base étant là, se pose aux législateurs l’ampleur du travail de protection de la vie privée qu’il reste à accomplir.

Tag(s) : #Données Personnelles